L'origine du pétrole : comment est-il formé ?

Origine du pétrole
L'origine du pétrole : comment est-il formé ?

La formation du pétrole dure pendant des millions d'années et exige des conditions de température et de pression particulières. Alors, comment cet hydrocarbure s'est-il formé ?

De la formation des sédiments à la roche-mère

La formation du pétrole suit des procédures naturelles sans aucune intervention de l'homme. D'ailleurs, ces processus ont eu lieu il y a plusieurs millions d'années de cela. Un dépôt de fragments de roches, de minéraux issus de l'érosion et de matières organiques (plancton et phytoplancton) occasionne la formation de sédiments. Ainsi, la formation de pétrole résulte de l'enfouissement des sédiments soumis à des températures et des pressions élevées.

Les sédiments sont enterrés progressivement sous plusieurs centaines de kilomètres de couches sédimentaires. C'est pourquoi les procédures s'étalent sous environ une soixantaine de millions d'années. Par ailleurs, la lenteur des processus de formation favorise une meilleure conservation de la matière organique. À une température extrêmement élevée, une roche-mère se forme doucement. Du reste, cette roche-mère contient de la matière organique préservée dans ses porosités.

De la formation du kérogène au pétrole

La présence de 1 à 2 % de matière organique dans les sédiments engendre la formation de pétrole. Encore faut-il que la quantité de matière soit importante afin d'accroître la quantité d'hydrocarbure. À un kilomètre sous le sol, la température s'élève à approximativement 60 °C et la pression se compte à environ 250 bars. Dans ces conditions, la matière organique se transforme progressivement en kérogène. Il s'agit d'un mélange d'eau, de CO2, d'hydrogène et de carbone.

À mesure que les sédiments s'enfuissent dans la terre entre 2 000 et 3 800 mètres, les roches-mères entament la phase appelée fenêtre à huile. Par conséquent, les liaisons chimiques du kérogène se détachent et les atomes de carbones et d'hydrogènes s'assemblent. Cette combinaison engendre ainsi la formation du pétrole. Toutefois, ces procédures sont envisageables uniquement à une température élevée entre 60 ° et 120 °C. Évidemment, à une température plus basse, la formation reste impossible.

La production de pétrole

Après la découverte d'un gisement, les procédures d'exploitation de pétrole se divisent en trois. En premier lieu, l'extraction de pétrole utilise des techniques complexes. Ensuite, après la production vient le raffinage afin d'extraire les hydrocarbures exploitables. Puis, les procédures se poursuivent avec la distribution d'hydrocarbure. Les pétroles sont ainsi acheminés dans les zones de consommation. Par ailleurs, les réserves de pétrole sont éparpillées à travers le monde, en l'occurrence dans l'Arabie Saoudite, au Canada, à l'Iran et au Venezuela…

En outre, d'autres pays, entre autres la Tunisie, produisent et importent à la fois de l'hydrocarbure pour compenser leur consommation de pétrole. Néanmoins, l'industrie pétrolière Bouchamaoui Activités Pétrolières se démarque entre toutes les compagnies pétrolières de Tunisie grâce à la persévérance de l'un de ses leaders : Tarek Bouchamaoui. Aujourd'hui, le businessman et entrepreneur de grande envergure Tarek Bouchamaoui est à la tête de HBS Oil Compagny, une société pétrolière basée en Égypte.